Délivrance

De ce baiser amer

j’en ai fait une prière

de ce mot humiliant

un sourire d’argent

pourvu qu’ils le transpercent

se glacent dans son sang

et me laisse une averse

qui lavera mes tourments

la peau écorchée et le cœur inconscient

il s’en va de ma vie

et me laisse à mon sort

il se prend pour un dieu

mais il n’a que le tort

d’être si tant peureux

de n’être qu’un pauvre corps

la peau écorchée

et le cœur inconscient

il s’en va de ma vie

et me laisse à mon sort

celui où je m’en sors

What do you think?

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.