LA VIE – A SĂ©verine

LA VIE, Ă  SĂ©verine

Ces cris et ces larmes
Ces cris que tu entends
Ce ne sont pas seulement les oiseaux Ces chats qui te guettent
Et qui te nourrissent
Ces oiseaux
que tu aimes plus que la Vie
Tu sais
Ils sont lĂ  pour Toi
Ils attendent ta fin
Regarde plutôt l’Arbre
Et pense Ă  la Vie
N’oublie pas tes camarades
Ces portes qui claquent
Ces mots que tu lâches
Passé sans futur n’est qu’un souvenir
Je sais ces grilles qui te font peur
Ces ombres qui sont lĂ  Tu sais
Ils t’ont enfermés là

Pour toujours dormir
Ne plus s’enfuir
Toujours se réveiller
Je sais Ces clefs que tu entends sans cesse
Tu sais
dehors ils sont pareils

Fermer et ouvrir c’est toujours le même souci
Regarde en plein soleil
Plus besoins de montre
Ne plus penser
Manger et dormir
Ne plus s’enfuir
Ces cris et ces larmes
Ces cris que tu entends Ce ne sont pas seulement les oiseaux Ces chats qui te guettent
Et qui te nourrissent
Ces oiseaux
que tu aimes
plus que la vie
Tu sais
Ils sont lĂ  pour toi
Ils attendent ta fin
Regarde plutôt l’Arbre
Et pense Ă  la Vie.
N’oublie pas tes Camarades.
Je sais qu’ils t’ont enfermés là
Et ils ont refermés leurs portes
Sur tes Camarades
Je sais Tu te souviens maintenant
Tu te réveilleras c’est sur
Regarde Ă  Midi
Vers le Soleil
Tu sais
je n’étais pas loin
Mais moi je je suis dormais
Ils te laisseront partir
Un jour quand tu seras prĂŞte
Je sais tu te souviens.

Stéphane ESTEDEST

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

Written by DIASCORN

What do you think?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.