Eau-de-vie

Comme ta main de soie m’a fait don de ton cœur
Que ta peau d’autrefois m’a réchauffé le corps
Que tes lèvres d’Inca ont fredonné en chœur
Les notes enflammées qui soufflent dans nos cors
•
Et comme tes façons ont eu de moi raison
Que tes joues d’Istanbul ont fait naître saison
Que l’aube a pu glisser sous tes draps de jasmin
Une paire de dés pour défier le destin
•
Je peux dire à présent au bon vieux temps qui passe
De ne plus réveiller en moi la même angoisse
J’ai au creux de l’épaule une beauté fugace
Aucune autre eau-de-vie n’épanchera ma soif.

What do you think?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.