Donnez-nous notre glyphosate quotidien

Avec mes légumes au glyphosate

J’ai dĂ©finitivement perdu ma rate.

Ce n’est pas grave, car je cours plus vite

Pour aller soigner ma gastro-entérite

Flore intestinale détruite par glyphosate

C’est normal, car il a Ă©tĂ© conçu pour ça.

Je n’ai plus besoin d’aller aux toilettes.

Super, plus besoin de nettoyer la cuvette !

Le glyphosate a ravagé mon pancréas

Encore un organe de moins, hélas !

Mais non ce n’est pas si grave que ça

Car je n’ai plus droit au chocolat

Ma peau semble changer de couleur

Comme après un coup de chaleur

Chouette, je vais bronzer plus vite

Et plus besoin de m’exposer au ZĂ©nith

Merci glyphosate pour tous tes bienfaits

Sans toi, je n’aurai pas de lĂ©gumes frais

Je suis fier de te faire gagner de l’argent

MĂŞme si parfois, je suis un peu souffrant

Au cours des dernières annĂ©es, l’Organisation mondiale de la santĂ© a classĂ© le glyphosate (l’ingrĂ©dient actif de l’herbicide Roundup) comme cancĂ©rigène probable. Cette affirmation a Ă©tĂ© soutenue par un certain nombre d’Ă©tudes reliant le glyphosate Ă  une variĂ©tĂ© de cancers, y compris le lymphome non hodgkinien, les cancers du rein, les cancers de la peau et le cancer du pancrĂ©as. Lors de rĂ©unions subsĂ©quentes, le glyphosate, l’herbicide le plus connu au monde, a reçu la deuxième classification la plus Ă©levĂ©e de 2A, sur les cinq classifications de la cancĂ©risation des substances.

Des études de recherche supplémentaires lient le glyphosate au cancer du sein, au cancer de la thyroïde et au cancer du foie. Plusieurs études animales et humaines ont montré que le glyphosate peut causer des dommages cellulaires, des mutations génétiques et des aberrations chromosomiques. Ces types de dommages génétiques peuvent être les précurseurs du cancer. Une étude publiée en 2004 a révélé que les herbicides à base de glyphosate entraînaient un dérèglement du cycle cellulaire.

Selon les chercheurs, le dĂ©règlement du cycle cellulaire est une caractĂ©ristique des cellules tumorales et des cancers humains. L’Ă©chec des points de contrĂ´le du cycle cellulaire entraĂ®ne une instabilitĂ© gĂ©nomique et le dĂ©veloppement subsĂ©quent de cancers Ă  partir de la cellule atteinte initiale. Les chercheurs ont testĂ© plusieurs pesticides Ă  base de glyphosate et constatĂ© qu’ils provoquaient tous un dĂ©règlement du cycle cellulaire.

Le fait que le glyphosate ait Ă©tĂ© classĂ© comme cancĂ©rigène Ă©levĂ© signifie que son utilisation gĂ©nĂ©ralisĂ©e dans les cultures OGM, comme dessiccateur* des cultures, dans les vergers, la production alimentaire, les terrains de jeux pour enfants, les trottoirs, les routes et les jardins potagers doit ĂŞtre interrompue. Beaucoup ont suggĂ©rĂ© d’interdire ce produit chimique très dangereux.

*procĂ©dĂ© servant Ă  Ă©liminer l’humiditĂ©

Gilles Heuline (Grimaud)

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

Written by Grimaud

La passion d'Ă©crire et de partager. L'astronomie occupe aussi une grande place dans ma vie.

What do you think?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.