Dire que le rose est fait de noir ou la doctrine des couleurs

La facilitĂ© et le labeur vont Ă  la chasse Ă  buse et Ă©corner tout bec amusĂ© Ă  faire perdre la drĂ´le  de guerre intĂ©rieure.

A la forêt ou l’à peu près, leurs corps inhalés par la bouche saisonnière du désir, n’ont plus de tête pour une conscience de plein air.

«Luce et Maurice» ont-ils la clef des champs? Car après coups, la Nature s’engendre autant que se meurt le devenir de l’envie. 

Mais d’ici l’arrêt global, le bleu de l’étendue émerveille le temps au temps et demeure infini ce sentiment bref d’être libre même raccompagné.

Enfiler une copie du bonheur et rassembler mĂŞme une note de rĂ©miniscence au cĹ“ur mĂŞme de l’inspiration quand partir est toujours une histoire de soi pour rien. 

Les sons, les rĂ©sonances bruissent Ă  la longue jusqu’au terme d’un moment oĂą chacun rencorne sa dite singularitĂ© sur le chemin de la vie et du ressentiment. 

Written by ollivierfakiriday

What do you think?

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.