L’Orient

L’Orient

M’appelle

Sur l’oreiller

Les paysages

Sont tous rejoints

Par ce soleil indéfini

Chaque recoin de la découverte

Fait cavaler aujourd’hui la mémoire

Et l’envie de lier le noir à la rétrospection de genèse (!)

Written by ollivierfakiriday

What do you think?

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.