Les mille mots de la nature

Dans le murmure du vent, Ă©coute les mille mots,
Des secrets murmurés par les hauts roseaux.
Le ruisseau qui chuchote en glissant sur les pierres,
Porte des histoires d’antan, des lĂ©gendes Ă©phĂ©mères.

Les arbres, sentinelles de nos forĂŞts ancestrales,
Raconte en silence l’histoire des temps astraux.
Leurs feuilles dansent au rythme des saisons,
Composant un ballet, une douce chanson.

Le chant des oiseaux, hymne au matin clair,
CĂ©lèbre la vie en l’air, tisse la trame de l’Ă©ther.
Dans chaque note, un espoir se dessine,
Une mélodie pure qui jamais ne s’achemine.

Sous la voûte étoilée, la nuit offre son poème,
Chaque Ă©toile, un mot lumineux qui dit “je t’aime”.
La lune, en ses phases, narre le cycle Ă©ternel,
De la nature, reine en son royaume charnel.

La montagne stoĂŻque, dans son manteau de brume,
Évoque des épopées gravées dans la brume.
Les vallées résonnent des échos du passé,
OĂą fleurs et bĂŞtes sauvages ne cessent de danser.

La mer, vaste et profonde, psalmodie ses vers,
Chaque vague un souffle, chaque marée un univers.
Elle parle de voyages lointains, de terres oubliées,
De marins audacieux que le temps a emportés.

Dans le craquement d’un feu de bois, il y a un mot,
Un réconfort ancien, un avenir plus chaud.
La cendre finira par dire en tombant au sol,
Que tout finit et commence, sous le mĂŞme parasol.

Écoute donc les mille mots, ceux que la nature dispense,
Ils enseignent la patience, la beauté, l’essence.
Car chaque brin d’herbe, chaque grain de sable,
Racontent une partie de ce monde indomptable.

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

What do you think?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.