Peau cuivrée 🌅

À la vue de sa peau cuivrée
Ma peine fait mine de pâle visage
Ses mains de poivre sur le levier
Caresses d’apôtre sur soleil noir.

C’est un fantasme de jacobin
Dont je ne suis pas vraiment fier
Mais vous verriez ses jolies perles
Rompre avec un tombeau égyptien.

Aigreur douce, larme sèche
Printemps lourd, lampe de chevet
Seul chaque jour, rues désertes…

Je ne veux pas qu’elle me délaisse
J’espère un Da Capo jusqu’à la fin
C’est un vœu pieu d’homme solitaire
Aux yeux de garage comme les miens.

Written by merco6com

What do you think?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.