AGONIE.

AGONIE.

L’automne est √† l’abri des fourr√©s
Dans les arbres tout de vert entourés.
Octobre, l’automne est d√©j√† l√†,
Il s’agrippe aux branches des arbres,
Les secouements plein de précipitation.
Tout se porte dans sa froide passion,
Les feuilles comme des mots sur le marbre,
Il les couche sur le sol, bien à plat.
L’automne va agile par les nuits,
Jetant partout ses voiles de brume
Pour masquer les cheminées qui fument,
Prolongeant les nuits, prolongeant l’ennui.
Sous mes pas sonnent les feuilles rousses.
L’automne de sa face sanglante
Les a toutes tuées sous ce sceau mortel
En gardant sourire son éternel.
L’automne va pressant les nues lentes,
D’un manteau de feuilles recouvrant la mousse.
Un souffle fort, la feuille s’arrache.
Le vent l’emporte, la jet au sol.
La dernière feuille à prison son vol.
La pluie, le gel y scellent leurs taches.
L’automne va broutant par les sentiers
Les ajoncs, les fougères et les ronces.
Le fossoyeur de l’√©t√©, il est l√† !
La nature meurt ; le soleil est las.
La nuit, dans les for√™ts, les chiens s’enfoncent
Entre les troncs, piliers d’un grand chantier.
Feuilles rousses et jaunes, fuite des cygnes,
De l’ann√©e morte sont les premiers signes…

1966

¬© 2004 NULLART vs. Kinka – ” 1968, une r√©volution po√©tique

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

Written by nullart

Kinka est le pseudonyme d'un poète français contemporain et breton.

Le tourbillon de la révolte étudiante de 1968 semble avoir saisi KINKA au milieu de son éveil poétique romantique.

√Ä la fin d'une adolescence candide, cette REVOLUTION l'a donc plong√© dans un brusque et important changement dans l'ordre politique et social (selon l'une des d√©finitions du terme). ou plut√īt comme il l'√©crit lui-m√™me ¬ęc'est une vision illusoire des choses pendant l'adolescence¬Ľ.

De manière aléatoire, à chaque connexion au site, un sommaire différent est proposé au visiteur-lecteur dont quelques "cyber-poèmes", des poèmes "semi-automatiques", des sortes de cadavres exquis à la mode surréaliste.

What do you think?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.