Une histoire de vieilles fables 🤥

La grâce de la nuit ne suffit à calmer
La peine qui grandit dans les cœurs abîmés
Des âmes bienheureuses à qui l’on fait récit
De fables belliqueuses accaparant l’esprit.

Seul l’instinct de survie pourrait tordre le nez
Aux diables qui complotent à la barbe et au nez
De cette masse informe et tant désinformée
Du coma puisse-t-elle un jour se réveiller.

La lune sort à peine et s’apprête à souffler
Ses bougies de cristal pour nous faire payer
Les grandes gravités qu’on a laissées passer
Les sanglots évités qu’il eût fallu braver.

This post was created with our nice and easy submission form. Create your post!

What do you think?

Leave a Reply

Your email address will not be published.

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.